Jean-Pierre Siméon

Cette lumière qui tient dans une main d'homme

Qu'est-ce que cette lumière soudain
qui se fait
dans la doublure des ombres
et qui donnerait le vertige aux oiseaux
et qu'on versa
comme une eau de baptème
au front des suppliciés
si peu
un rien
la blancheur des oliviers
dans l'arrière-pays de la mort.

Un homme sans manteau, Cheyne Editeur

Les poèmes de "fleurs d'olivier" ont été recueillis par Jacques Bonnadier et Joseph Pacini. Ed. Barthélémy.com

Olivier en fleur Si vous voulez en savoir un peu plus sur la conception de la poésie de J.P Siméon suivre ce lien sur Poézibao: http://poezibao.typepad.com/poezibao/2007/05/lettre_dun_pote.html