La quatrième leçon de morale, intitulée "Quand l'autre entre en scène" est constituée d'une série d'échanges épistolaires avec le cardinal Martini.

Umberto Eco parle du rôle fondateur que joue le regard dans les rapports humains. Il énonce que nul ne peut vivre sans le regard de l'autre. Le regard est une forme de reconnaissance de l'autre et ce faisant, Il fonde l'autre en tant qu'être humain. il constate que l'enfant sauvage ne s'humanise que sous le regard de ses semblables.

" et l'on pourrait mourir ou devenir fou si l'on vivait dans une communauté dont chaque membre aurait décidé, systématiquement, de ne jamais nous regarder, ou de se comporter comme si nous n'existions pas".

Une véritable leçon de morale, à la portée de tous.

Umberto Eco : Cinq leçons de morale. Editions Grasset : 2000.