D'année en année le festival des Architectures vives de Montpellier prend de l'étoffe et s'éploie gaiement dans la ville.

Il me semble de plus en plus digne d'intérêt et pour prolonger le plaisir, il émigre par la suite à la Grande Motte. À Montpellier, il commence ce mardi 14 et se prolonge jusqu'au dimanche 19 juin. Un parcours optimal nous est proposé dans l'écusson.

En quoi consiste ce festival ? Des installations d'architecture, éphémères, sont installées dans les cours des hôtels particuliers dont la ville regorge. Il se produit donc une heureuse rencontre entre l'écrin ancien de pierre et la création souvent légère et mouvante, réalisée en matériaux modernes.

Pourquoi "vives" ? Parce qu'elles sont conçues pour la plupart pour être touchées, caressées et pour interagir avec le spectateur qui se les approprie ...

C'est, à mon avis, une excellente façon de démocratiser la culture, de toucher un public plus vaste qui, en règle générale, ne fréquente pas les musées et une vitrine de choix pour les jeunes artistes.

Je vous souhaite une belle balade. Cette année, les œuvres me paraissent particulièrement poétiques et pleines de sens.

Tout pour me plaire, pour Vous plaire.

Alors courez-y-vite... Le soleil brille et le bonheur est dans les cours...el duende.

nuages

festival des architectures vives Montpellier